Lohmann Breeders Linkedin Linkedin
LOHMANN NEWSLETTER
LOHMANN NEWSLETTER
 

Présentation de l’alimentation

Présentation de l’alimentation

Dans la nature, les oiseaux sont omnivores. Ils passent la plupart de leur temps à errer, à chercher de la nourriture et à se gratter. L’expression de ce comportement naturel conduit les poules à manger un nombre considérable de particules grossières comme des graines et des matières fibreuses végétales, qui doivent toutes être broyées.
Au fil du temps, cela a conduit le tube digestif à s’adapter à ce comportement unique.
Cette adaptation permet de broyer les matières premières jusqu’à une taille de particule critique (normalement pas plus de 1 mm) avant de les introduire dans l’intestin grêle. Cela démontre que le tube digestif peut s’adapter aux changements de régime alimentaire.
 
Des recherches ont montré que, lorsqu’ils se nourrissent de pellettes au lieu de Farine granulée (Mash), les oiseaux passent moins de temps à manger (Savory et al, 1974) ce qui leur laisse plus de temps pour développer des comportements indésirables (par exemple, le picage de plumes).
Par conséquent, pour aider à éviter ces comportements, nous devons leur fournir un régime alimentaire similaire, dans sa forme et sa composition, à celui qu’ils choisiraient de consommer dans un environnement naturel.
La réalité est que, lorsqu’ils ont le choix, ils préfèrent manger davantage de particules grossières et en consomment généralement une plus grande quantité que les particules fines (Figure 1. Portella et al., 1988).
En outre, dans la nature, la nourriture n’est pas disponible en permanence. C’est la raison pour laquelle les oiseaux passent la plupart de leur temps à chercher des particules de nourriture.
En résumé, le comportement naturel des aliments implique des particules grossières, des matières fibreuses et une alimentation intermittente.
Figure 1. Disparition par rapport à la concentration initiale, en %
Les poules préfèrent manger des particules plus grossières et en consomment généralement une plus grande quantité que les particules plus fines
Il est facile d’imaginer que toute modification de la texture des aliments (différentes matières premières) et/ou de leur microstructure (distribution des particules) peut avoir une incidence sur la consommation d’aliments: le broyage fin augmente le nombre de particules plus petites, souvent présentes dans les émiettées ou les granulés.
De plus, des changements soudains dans la disponibilité des matières premières peuvent également provoquer une réduction de la consommation d’aliments pour animaux.
Figure 2. Bozkurt et al., 2019. Feed
Un régime à base de purée de grosses particules est donc le plus adapté pour correspondre au comportement alimentaire naturel des poules. Lorsque l’alimentation est homogène dans sa distribution (60 à 70 % des particules ont un diamètre compris entre 1 et 2,5 mm), les poules ne montrent aucune préférence pour une taille de particule quelconque, ce qui garantit une consommation homogène.

Figure 3. Distribution optimale de la taille des particules pour la ponte.
Un régime à base de purée de grosses particules est donc le plus adapté pour correspondre au comportement alimentaire naturel des poules. Lorsque l’alimentation est homogène dans sa distribution (60 à 70 % des particules ont un diamètre compris entre 1 et 2,5 mm), les poules ne montrent aucune préférence pour une taille de particule quelconque, ce qui garantit une consommation homogène.
Un fonctionnement optimal du système gastro-intestinal est essentiel pour atteindre et maintenir une performance maximale.

L’alimentation d’une structure grossière et homogène stimule le gésier, ce qui entraîne un temps de rétention plus élevé dans la partie supérieure du système digestif.
TLa combinaison d’une alimentation à base de moût grossier et de fibres brutes insolubles a été associée à:
  • L’amélioration de la motilité intestinale (péristaltisme inverse)
  • La réduction du pH
  • L’amélioration de la digestibilité des nutriments, Bozkurt al. (2019)

De plus, les régimes alimentaires à base de purée ont également rapporté des comptes plus élevés de Lactobacilli spp au niveau de l’iléon par rapport aux régimes à base de boulettes (Engberg et al., 2002).
Figure 4. Effet de l’influence de la présentation de l’alimentation sur le pH du tube digestif chez les poules pondeuses.
Ege et al., 2019
En conclusion, la taille des particules et la forme des aliments ont une influence majeure sur le développement du gésier, ce qui signifie un tube digestif fonctionnelle qui a été associée à des oiseaux plus sains. Nourrir les oiseaux avec des régimes alimentaires appropriés à base de purée présente l’avantage d’être essentiel pour obtenir des performances maximales.

NOS PUBLICATIONS

Please wait while flipbook is loading. For more related info, FAQs and issues please refer to DearFlip WordPress Flipbook Plugin Help documentation.

close