Lohmann Breeders Linkedin Linkedin
LOHMANN NEWSLETTER
LOHMANN NEWSLETTER

UNE COOPÉRATION RÉUSSIE DEPUIS 25 ANS

UNE COOPÉRATION RÉUSSIE DEPUIS 25 ANS

LES DEUX PARTENAIRES SONT BÉNÉFICIAIRES

LA COOPÉRATION FRUCTUEUSE ENTRE SVERDLOVSKAYA POULTRY FARM ET LOHMANN


Lorsqu’il y a 25 ans, en mai 1995, la direction et les spécialistes de la “Sverdlovskaya Poultry Farm” (le directeur G. V. Kochnev, le technologue en chef V. A. Chichkina et le vétérinaire en chef de la ferme V. G. Burun) et le professeur W. Bonitz, – le représentant de LOHMANN TIERZUCHT en Russie – se sont rencontrés à l’aéroport Koltsovo à Ekaterinbourg pour recevoir la première livraison de poussins d’un jour de LOHMANN LSL. Aucun des participants ne savait que c’était le début d’une longue et très fructueuse coopération entre les entreprises.

C’est une forme de coopération qui a fait prendre conscience à chaque partie du sens profond du mot “partenariat” au cours de ces 25 années, et qui a mis en évidence la valeur et le sens de pouvoir compter totalement l’un sur l’autre.



Le professeur Bonitz a réalisé de nombreuses opportunités en Russie

Au début des années 1990, LOHMANN a eu la grande chance d’employer le professeur Winfried Bonitz, ancien directeur de l’Institut de génétique de la RDA et responsable du programme d’élevage de poules pondeuses dans tous les pays du Conseil d’assistance économique mutuelle (CAEM), comme chef du département des ventes sur le territoire de l’ancienne Union soviétique.

Son excellente connaissance de la langue russe, de la mentalité russe et de l’aviculture en Russie lui a ouvert de larges possibilités de coopération, tant au niveau de l’État qu’au niveau des entreprises.

Initialement, la fourniture de parentaux (ou reproducteurs) LOHMANN à la Russie à la fin des années 1980 a permis de développer des souches locales Rodonit (usine de volaille d’État de Sverdlovsky), Ptichnoye (usine de volaille d’État de Ptichnoye) et Kuban’ (usine de reproduction de volaille de Labinsky).

The supply of LOHMANN breeders to Russia at the end of the 1980s, resulted in the development of local strains Rodonit (Sverdlovsky State Poultry Plant), Ptichnoye (Ptichnoye State Poultry Plant) and Kuban’ (Labinsky Poultry Breeding Plant).




Photo 1. Photo 1. Visite de Galina P. Gracheva à Cuxhaven en août 1990 – photographiée avec le prof. D. Flock – après les premières livraisons de parentaux LB au GPZ Sverdlovsky en 1989.

Dans les années 1990, presque tous les élevages de volailles de Russie avaient leurs propres troupeaux de parentaux. À cette époque, 70 à 80 % des œufs à couver étaient utilisés comme œufs de table.


Au début des années 1990, nous avons commencé à négocier la fourniture de parentaux à la Russie. La première entreprise qui a pris le risque et a décidé de passer du croisement de la souche biélorusse-9 à coquille blanche à l’importation de LOHMANN LSL a été Sverdlovskaya Poultry Farm.

Dans les années 1990, presque tous les élevages de volailles de Russie avaient leurs propres troupeaux de parentaux. À cette époque, 70 à 80 % des œufs à couver étaient utilisés comme œufs de table. Les œufs des parentaux étaient juste un peu plus chers que celui des pondeuses commerciales, donc peu importait qu’ils produisent des œufs à couver ou des “œufs de petit déjeuner”. Les archives du professeur Bonitz contiennent un tableau historique très intéressant, “Les entreprises d’élevage de Russie en 2003”.



Aujourd’hui, LOHMANN TIERZUCHT et Hendrix Genetics ensemble n’ont pas autant de lignées pures et de GP que la Russie en 2003. Le nombre total de troupeaux de grands-parents a suffi à répondre à la demande du pays près de 20 fois.




Tableau 1.Les entreprises d’élevage de Russie en 2003-2004

Les préparatifs pour cet approvisionnement en poussins ont été faits avec soin, bien sûr. Les spécialistes et la direction de l’élevage de volaille se sont rendus à plusieurs reprises à Cuxhaven pour des sessions de formation. Après l’arrivée de la cargaison, la formation du personnel de l’exploitation et l’adaptation à une nouvelle façon de gérer l’élevage de volailles sont devenues encore plus importantes.

Première livraison des parentaux

    Revenons à la première livraison à la ferme avicole de Sverdlovskaya en provenance d’Allemagne.
  • Elle était en fait prévue pour mars 1995, mais a échoué, car aucune autorisation n’avait été obtenue du département vétérinaire de l’État.
  • In May 1995, the second attempt has made. It was impossible to deliver 17,500 chickens of LOHMANN White (the former name of LSL Classic) in a single flight – Lufthansa managed to deliver them in three flights.


Le temps a montré que choisir Sverdlovskaya comme partenaire commercial était la bonne décision. Cela a été prouvé par les résultats, qui se sont améliorés d’année en année (Tableau 2).



Toutes les recommandations de LOHMANN (en matière de gestion des parentaux, d’alimentation, de programmes d’éclairage, etc.) ont été mises en œuvre sans problème, peu après leur réception, car les spécialistes des deux entreprises se font confiance.




Tableau 2. Principaux indicateurs de performance de l’OJSC “Sverdlovskaya Poultry Farm” en 1995-2019

25 ans d’amélioration substantielle

Au cours des 25 dernières années, les performances des parenataux LOHMANN et des troupeaux commerciaux se sont considérablement améliorées.

Afin de maintenir un peu plus d’un million de pondeuses en production, il était nécessaire de disposer de 70 000 parentaux en 1995. Nous avons livré 35.000 poussins reproducteurs deux fois par an. Aujourd’hui, la taille du troupeau commercial de l’exploitation a été multipliée par 2,5 et celle du reproducteur par 1,5 respectivement.

Il n’y a maintenant qu’une seule livraison (35 000 poussins) tous les 10-11 mois. Le nombre annuel moyen de troupeaux commerciaux était de 1,1 million en 1995 et de 2,8 millions en 2019 (Tableau 2).


Chaque visite des spécialistes de LOHMANN à Ekaterinbourg (photo 1-5) ou chaque visite de spécialistes russes en Allemagne a eu un effet pratique immédiat.

L’efficacité de l’utilisation du troupeau reproducteur a presque quadruplé au cours de cette période. L’exploitation a réussi à atteindre ces résultats grâce à la croissance constante du potentiel génétique des troupeaux parentaux de Lohmann et à une nouvelle approche des spécialistes locaux dans leur travail quotidien, avec un accent sur les rendements financiers optimaux.




Photo 1, 2. Le Dr Bonsak à Sverdlovskaya PF (2006) et M. Lee dans un nouveau couvoir, enseignant la bonne façon de trier les poussins. Photo 3, 4, 5. Spécialistes de l’usine de volaille de Sverdlovskaya en Allemagne (2007 et 2012).

Nos recommandations claires en matière d’alimentation et leur mise en œuvre harmonieuse, ainsi que les nouvelles idées lancées par les spécialistes de Sverdlovskaya ont permis d’améliorer considérablement tous les indicateurs.


Les grandes étapes du partenariat

Pour décrire ce partenariat, il est important de mentionner certains événements qui ont eu une influence significative sur l’état de l’élevage de volaille et celui de notre société, LOHMANN TIERZUCHT, et le développement constant de nos relations.

Le premier de ces événements importants a été la décision de la direction de l’exploitation de construire sa propre usine de production d’aliments.

Les recommandations et l’expérience du professeur W. Bonitz et le travail des spécialistes de l’exploitation ont jeté les bases du succès de la nouvelle production. La fabrique d’aliments pour animaux et son système de traitement thermique des aliments, fabriqués par Avila, ont été lancés en 2002.

Elle fonctionne toujours avec succès aujourd’hui et fournit des aliments composés pour l’ensemble des troupeaux de volailles. Nos recommandations claires en matière d’alimentation et leur mise en œuvre harmonieuse, ainsi que les nouvelles idées lancées par les spécialistes de Sverdlovskaya ont permis d’améliorer considérablement tous les indicateurs.



Photo 6. Ekaterinbourg 2005 – Prof. W. Bonitz, ministre de Basse-Saxe Ehlen, (Check) Jürgen Reimers président de la LTZ et G. Kochnev au Lohmann Klub et visite de la nouvelle usine d’aliments.

Lorsque la direction de LOHMANN TIERZUCHT a envisagé la possibilité d’approvisionner les reproducteurs à partir de nos propres troupeaux de grands-parents en Russie, il était clair que la ferme avicole de Sverdlovskaya était le premier point de contact. Il a fallu plusieurs années pour mettre en œuvre la décision.


En hiver 2007, des spécialistes de la LTZ, dirigés par le professeur W. Bonitz, sont venus étudier les possibilités de placer les troupeaux de grands-parents de LOHMANN en Russie.



Photo 7. Prof. W. Bonitz and G. Kochnev (2004 and 2005)

Chaque entreprise suit sa propre voie de développement, mais je suis sûr que ni la ferme avicole de Sverdlovskaya ni LOHMANN TIERZUCHT n’auraient atteint la position que nous connaissons aujourd’hui sans ces 25 années de coopération.


Aujourd’hui, près de dix ans plus tard, LOHMANN TIERZUCHT possède une filiale, Lohmann Breeders Rus, sa propre ferme de grands-parents à Emanzhelinka (oblast de Tchéliabinsk) et son propre site de recherche génétique. Tous les poussins reproducteurs sont toujours produits par notre couvoir d’exploitation à Yasnogorsk (région de Toula), mais nous espérons pouvoir fournir des poussins à partir du couvoir d’Emanjelinka dans un avenir proche.

Notre objectif est d’inclure la Russie dans le système d’approvisionnement mondial de Lohmann.

Chaque entreprise suit sa propre voie de développement, mais je suis sûr que ni la ferme avicole de Sverdlovskaya ni LOHMANN TIERZUCHT n’auraient atteint la position que nous connaissons aujourd’hui sans ces 25 années de coopération.



Photo 8, 9. Hanover 2004

Et j’aimerais me souvenir des personnes qui ont participé aux tout débuts de notre coopération de 25 ans : Les professeurs Winfried Bonitz et Dietmar Flock, le directeur de l’usine de volaille de Sverdlovskaya, Guennadi Veniaminovitch Kochnev, avec son équipe de spécialistes et son successeur, le directeur général Alexander Sergueïevitch Rogalev. J’aimerais ajouter que j’ai consacré 17 ans à cette coopération et je suis reconnaissant de l’occasion qui m’a été donnée de rencontrer ces excellents spécialistes et de travailler avec eux.


Norbert Mischke
Directeur Général de Lohmann Breeders Rus LLC


NOS PUBLICATIONS

close